Instagram

Le Coin des libraires - #81 La mer infinie (#2 La 5è Vague) de Rick Yancey

Un an après avoir lu et moyennement apprécié le premier tome de la trilogie La 5ème Vague de Rick Yancey - dont vous pouvez retrouver mon avis ici - je reviens pour vous parler du deuxième volet, La mer infinie qui m'a déjà plus intrigué et plu tout simplement. 

Je me souviens avoir écrit une critique plutôt assassine sur le premier volet, y trouvant bien plus de défauts que de qualités même si j'avais trouvé l'idée novatrice. Le premier volet m'a déçu en grande partie parce qu'on faisait grand bruit de cette saga et qu'à ma lecture, j'avais trouvé l'histoire bien trop longue et insupportable - à cause du personnage de Cassie énervant au plus haut point. 

J'ai commencé ma lecture un peu à reculons, je n'avais pas envie de perdre mon temps, de lire une histoire insipide avec un personnage ennuyeux et niais, mais j'avais aussi envie de voir ce que la suite pouvait donner, surtout que j'avais déjà la trilogie complète en ma possession alors autant voir où l'auteur voulait en venir. 
À l'heure où j'écris cet article je n'ai pas encore lu La dernière étoile, le troisième volet, et pour tout dire, j'attends d'écrire cet article et de terminer ma lecture en cours pour pouvoir le commencer. 


Comment débarrasser la Terre de ses sept milliards d'habitants ? Retirez aux hommes leur humanité...
Cassie Sullivan et ses compagnons ont survécu aux quatre premières vagues destructrices lancées par les Autres. Maintenant que l'espèce humaine a été presque entièrement exterminée et que la 5e Vague déferle sur la planète, le groupe se trouve face à un choix : se préparer à affronter l'hiver en espérant le retour rapide d'Evan Walker, ou se mettre en quête d'éventuels survivants avant que l'ennemi ne referme sur eux son impitoyable piège.Personne ne peut prédire à quels abîmes de cruauté les Autres sont prêts à s'abaisser, ni à quelles hauteurs l'humanité saura se hisser. La bataille finale ne fait que commencer...Ils connaissent notre manière de penser.Ils savent comment nous exterminer.Ils nous ont enlevé toute raison de vivre.Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir.


Bon il est vrai que j'avais peur de frôler la catastrophe après La 5è Vague, je ne voulais pas avoir à supporter Cassie, à lire des pages et des pages qui ne servent pas franchement à grand chose, mais non. En réalité, la plupart des points négatifs du premier volet ne sont pas présents dans celui-ci. Cassie est très peu présente, ce qui a grandement amélioré mon plaisir de lecture ça c'est clair, et puis, c'est aussi parce que mine de rien, ce tome est moins épais que le premier. Je trouvais que l'auteur avait écrit une centaine de pages en trop et là, ces pages ne sont pas présentes alors forcément, c'est bien mieux passé. 

Ce tome s'ouvre un peu après la fin du premier, l'équipe que l'on a vu se constituer est parvenue à s'enfuir sans Evan qui est porté disparu. 
J'avais un peu peur de perdre le fil étant donné que j'ai lu La 5è Vague il y a un an, mais en réalité, ça a été. Par contre, j'ai encore eu le même souci avec les chapitres. Vraiment, il aurait été bon de dire qui on allait suivre à chaque début de chapitre. J'adore ce principe de suivre différents points de vue, mais j'aime bien savoir qui je vais suivre avant de lire trois/quatre pages pour m'en rendre compte. 
Par exemple, on suit énormément Ringer dans ce tome ce qui est franchement cool - je préfère 1000 fois son personnage à celui de Cassie, personnellement - mais c'est un personnage que l'on n'a pas suivi par le passé, alors il serait bon de préciser qu'on suit son point de vue, au moins la première fois. 


La mer infinie de Rick Yancey.


Comme je le disais j'ai largement préféré ce tome, il est moins long donc il y a moins d'infos inutiles et on ne suit pas Cassie durant les trois quarts ce qui est une excellente idée pour le coup. J'ai trouvé d'ailleurs qu'on la suivait suffisamment comme ça et j'espère franchement que ce sera pareil pour le dernier volet.

Par contre, il faut quand même reconnaître qu'il n'a aucune réelle existence, il fait le pont entre le premier volet et le dernier, son seul rôle est celui de transition et c'est dommage parce qu'il aurait pu être un excellent tome. On sent bien que tout ce qui se passe ne trouvera de résolution que dans le dernier opus, si bien que finalement, ce tome n'a rien de bien original, on avance par vraiment dans l'intrigue, la seule nouvelle chose, c'est Grace. Bon après il faut bien le dire c'est hyper intriguant et tout, mais c'est le seul élément nouveau, le reste semble être un peu du réchauffé - même pour Ringer. 

Déjà dans le premier tome je trouvais que le personnage de Ringer avait un certain potentiel,  et là, en la suivant pendant un certain temps, je dois dire que j'ai beaucoup aimé, son passé, son tempérament, ouais, définitivement je trouve que c'est un bon personnage. Elle est surtout attachante, même si c'est vrai qu'à certains moments elle est insupportable, mais ce n'est pas à la même échelle que Cassie qui est juste insupportable. 

Il reste encore tout un tas de questions, et forcément d'autres se sont ajoutées à celles que l'on se posait déjà : en quoi Grace est si spéciale ? Ringer va-t-elle parvenir à retrouver Ben et compagnie ? 
L'auteur n'a plus qu'un tome pour me convaincre, pour l'instant, je reste mitigée, la balle est au centre alors il ne me reste plus qu'à voir ce que donnera la fin et si elle parviendra ou non à me convaincre. 

Quoi qu'il en soit je vais bientôt lire La dernière étoile, histoire de terminer cette trilogie déjà mais aussi pour enfin avoir le fin mot de l'histoire.
N'hésitez pas à me laisser votre avis sur ce que vous avez pensé de ce tome, si vous l'avez préféré au premier ou au contraire si vous l'avez moins aimé. 




Commentaires

Articles les plus consultés